Partenaires

CNRS
U.G.A



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Logo LaNef

PHITEM


SFP 38
EcoInfo
Parité Science

Accueil > Recherche

La recherche au LPMMC

Seul laboratoire de physique théorique du polygone scientifique de Grenoble, le LPMMC est focalisé sur la théorie de la matière condensée et de la physique quantique. Nos activités de recherche vont de la réponse aux questions de physique fondamentale et aux aspects mathématiques des modèles physiques jusqu’à la collaboration directe avec plusieurs groupes expérimentaux grenoblois, nationaux et internationaux.

JPEG - 100 ko
Axes LPMMC

L’activité scientifique du LPMMC est organisée selon trois axes : systèmes complexes, systèmes corrélés et systèmes mésoscopiques. Les trois axes de recherche partagent des techniques et des approches communes : fonctions des Green, théorie des champs classiques et quantiques, estimateurs mathématiques, méthodes numériques ab initio de type Monte Carlo quantique, description markovienne et au-delà pour les systèmes quantiques ouverts, formalisme de Keldysh, groupe de renormalisation non perturbatif.

          


Systèmes complexes

JPEG - 35.1 ko
Phys. Rev. Lett. 112, 043903 (2014)

L’axe systèmes complexes explore les effets du désordre, la propagation des ondes dans les milieux complexes, la localisation d’Anderson. Les applications se tournent vers le laser aléatoire et la sismologie.

JPEG - 54.6 ko
J. Geophys. Res. 118, 1–10 (2013)

Mentionnons aussi l’étude de l’effet Casimir et la force d’Abraham sur des molécules uniques, ainsi que le développement d’une description théorique des systèmes hors équilibre, des systèmes sous pompage et dissipation, des systèmes quantiques ouverts, des transitions de phase hors équilibre.

JPEG - 18.5 ko
Phys. Rev. Lett. 104, 150601 (2010)

Systèmes corrélés

JPEG - 17.9 ko
Phys. Rev. Lett. 107, 110402 (2011)

L’axe systèmes corrélés explore les effets des interactions dans les systèmes quantiques à N corps.

JPEG - 53.8 ko
PRL 113, 025301 (2014)

Il explore aussi les phénomènes de cohérence macroscopique : la supraconductivité, la superfluidité, la condensation de Bose-Einstein, avec des applications aux mesures de précision et à l’interférométrie de précision. Il s’intéresse aussi aux phases quantiques émergentes et aux phénomènes collectifs.

JPEG - 16.9 ko
NJP 15, 103001 (2013)

Systèmes mésoscopiques

JPEG - 196 ko
PRE 89, 022921 (2014)

L’axe systèmes mésoscopiques porte sur l’étude des propriétés des courants électrique et de chaleur dans des nanosystèmes, l’étude des machines thermiques et l’optimisation de l’efficacité énergétique, l’étude des réseaux des jonctions Josephson.

JPEG - 26.6 ko
PRL 115, 196602 (2015)

Un deuxième volet porte sur la compréhension des systèmes sous fort champ magnétique, l’effet Hall entier et fractionnaire, l’effet Hall de spin et les isolants topologiques.

JPEG - 101.6 ko
PRL 112, 130601 (2014)
JPEG - 32.8 ko
PRL 109, 116805 (2012)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir en ligne : Toutes les publications du LPMMC